Primes à l'isolation Wallonie : HIVER 2018

Primes à l'isolation Wallonie : HIVER 2018

Profitez des primes à l'isolation, encore très généreuses pour certains postes d'isolation.

Qui a droit aux primes à l'isolation ?

  • Vous êtes une personne physique de plus de 18 ans (ou êtes mineur émancipé) et disposez d'un droit réel (propriétaire, usufruitier...) sur le logement faisant l'objet de la prime.
  • Préalablement à la réalisation des travaux, vous devez obligatoirement nous envoyer le formulaire " Avertissement préalable ".

  • Les travaux devront être réalisés dans les deux ans à partir de la réception de l'avertissement préalable par l'administration.

  • Votre logement doit avoir connu une première occupation en tant que logement il y a 20 ans minimum.

Combien allez vous retoucher ?

Prime de base
Les montants ci-dessous sont d'application pour toutes demandes réceptionnées par l'administration à partir du 1er mars 2018

Isolation thermique du toit

  • par le demandeur 
    • R doit être supérieur ou égal à 4,5 m2 K/W

    • 6 €/m2 (max. 150 m2)

  • par entrepreneur 
    • R doit être supérieur ou égal à 4,5 m2 K/W

    • 15 €/m2 (max. 150 m2)

Remarque : 2 demandes de primes pour des travaux ayant le même objet sur le même logement doivent être espacées d'au moins 6 ans.

Isolation thermique des murs (par entrepreneur)

  • par l'intérieur 
    • R doit être supérieur ou égal à 2 m2 K/W

    • 12 €/m2 (max. 150 m2)

  • par la coulisse 
    • R doit être supérieur ou égal à 1,5 m2 K/W

    • 6 €/m2 (max. 150 m2)

  • par l'extérieur 
    • R doit être supérieur ou égal à 3,5 m2 K/W

    • 25 €/m2 (max. 150 m2)

Remarque : 2 demandes de primes pour des travaux ayant le même objet sur le même logement doivent être espacées d'au moins 6 ans.

Isolation thermique du sol (par entrepreneur)

  • par la cave 
    • R doit être supérieur ou égal à 3,5 m2 K/W

    • 10 €/m2 (max. 150 m2)

  • par la dalle 
    • R doit être supérieur ou égal à 2 m2 K/W

    • 10 €/m2 (max. 150 m2)

Remarque : 2 demandes de primes pour des travaux ayant le même objet sur le même logement doivent être espacées d'au moins 6 ans.

Majoration de la prime en fonction des revenus

Catégorie de revenus

Revenu de référence du ménage

Majoration de la prime de base

C1

inférieur ou égal à 21.900 €

Prime de base multipliée par 3

C2

supérieur à 21.900,01 et inférieur ou égal à 31.100 €

Prime de base multipliée par 2

C3

supérieur à 31.100,01 et inférieur ou égal à 41.100 €

Prime de base multipliée par 1,5

C4

supérieur à 41.100,01 et inférieur ou égal à 93.000 €

Prime de base multipliée par 1

Attention ! Le montant de la prime ne peut en aucun cas dépasser 70 % des factures TVAC.

Comment détermine-t-on le revenu de référence ?

  • Considérez l'ensemble des personnes majeures cohabitant avec vous, à l'exception de vos ascendants et descendants.

  • Prenez en compte les revenus globalement imposables relatifs aux revenus de l'avant-dernière année complète précédant la date d'introduction de la demande (Exemple : prenez en compte les revenus globalement imposables perçus en 2013 par toutes ces personnes majeures si vous introduisez votre demande en 2015).

  • Attention! Pour l'obtention de la prime, le résultat obtenu doit être inférieur ou égal à 93.000 €.

  • Du montant total de ces revenus, déduisez 5.000 € par enfant à charge (enfant pour lequel des allocations familiales ou d'orphelin, sont attribuées à un membre du ménage du demandeur) ou par enfant pour lequel un membre du ménage bénéficie de l'hébergement égalitaire, ainsi que pour chaque personne reconnue handicapée par le SPF Sécurité Sociale faisant partie du ménage ainsi considéré.

  • Le résultat obtenu est le revenu de référence.

Exemples pour mieux comprendre les majorations :

1. Isolé avec 2 enfants

18.000 € 

Revenus de 2013 = 18.000 € 

- 5.000 €

1er enfant

- 5.000 € 

2e enfant

8.000 

Revenu de référence = C1

-> La prime de base sera multipliée par 3

2. Couple avec 2 enfants dont 1 handicapé

Monsieur : 22.000 € 
Madame : 23.000 €

Revenus de 2013 = 45.000 € 

- 5.000 €

1er enfant

- 5.000 €

2e enfant

- 5.000 €

Personne handicapée

30.000 

Revenu de référence = C2

-> La prime de base sera multipliée par 2

3. 2 frères occupant le même logement

Aîné : 20.000 €
Cadet : 19.000 €

Revenus de 2013 = 39.000 €

39.000 

Revenu de référence = C3

-> La prime de base sera multipliée par 1,5

4. Couple avec 2 enfants vivant avec le cousin de Madame

Monsieur : 30.000 € 
Madame : 25.000 €
Cousin : 25.000 €

Revenus de 2013 = 80.000 € 

- 5.000 €

1er enfant

- 5.000 €

2e enfant

70.000 

Revenu de référence = C4 

-> La prime de base sera multipliée par 1

5. Couple avec 3 enfants

Monsieur : 50.000 €
Madame : 50.000 €

Revenus de 2013 = 100.000 €

Les revenus dépassent le maximum absolu de 93.000 
Les déductions pour enfants à charge ne peuvent pas s'appliquer !

Pas de prime

Conditions pour bénéficier de la prime 

Pour bénéficier de la prime Énergie

  • vous devez être âgé de 18 ans au moins ou être mineur émancipé ;

  • vous devez avoir un droit réel sur le logement (être propriétaire, usufruitier, nu-propriétaire...) pour lequel vous demandez la prime ;

  • votre ménage (à l'exclusion de vos ascendants et descendants) doit bénéficier de revenus imposables globalement inférieurs ou égaux à 93 000 € ;

  • vous devez remplir ou vous engager à remplir au plus tard dans les douze mois prenant cours à la date de liquidation de la prime, une des conditions suivantes : 

    • occuper le logement à titre de résidence principale et ne pas affecter pendant une durée minimale de cinq ans à un usage professionnel des pièces du logement concernées par la prime ;

    • mettre le logement à la disposition d'une agence immobilière sociale, d'une société de logement de service public, ou de tout autre organisme désigné par le Ministre, par un mandat de gestion pour une durée minimale de six ans ;

    • mettre gratuitement et à titre de résidence principale, la totalité du logement à la disposition d'un parent ou allié jusqu'au deuxième degré inclusivement pour une durée minimale d'un an.

  • vous devez vous engager à accepter les visites de contrôle de l'administration.

A quelles conditions doit répondre le logement ?

Votre logement doit :

  • être situé en Wallonie ;

  • avoir connu une première occupation en tant que logement datée d'au minimum 20 ans à partir de la date de la réception de la demande de prime.

Quels types de travaux me donnent droit à une prime et à quelles conditions ?

Vos travaux doivent :

  • avoir fait l'objet d'un avertissement préalable adressé à l'administration, précisant notamment la nature des travaux envisagés, leur coût estimé, la date présumée de leur réalisation et la date présumée de l'introduction de la demande. Vous pourrez trouver l'avertissement préalable ci-dessous dans le paragraphe 'Procédure à suivre' ou auprès du département de l'Énergie et du Bâtiment durable ou auprès des Guichets Énergie Wallonie ;

  • faire l'objet d'une facture finale datée au plus tôt du 1er avril 2015 ;

  • les conditions varient en fonction du type de prime demandé et sont détaillées sur la page individuelle de chaque prime (liens disponibles ci-dessous dans le paragraphe 'Procédure à suivre' ).

Formulaires pour l'obtention des primes

Contactez-nous ou télécharger les PDF sur le site de la région Wallonne

Articles Liés:

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à laisser un commentaire ou à poser vos questions !
Pour tout renseignement complémentaire, nos experts sont disponibles par téléphone au 081 43 58 70

Articles Liés:

Blog Recherche

Catégories de Blog

Articles Populaires

Derniers Commentaires