Isolation thermique et condensation

Isolation thermique et condensation

Que faire pour éviter la condensation sur les murs et le plafond ? 

La condensation est un phénomène physique de changement d'état de la matière de l'état solide ou liquide à l'état gazeux. 

La salle de bain est une des pièces qui souffre le plus de problèmes d'humidité. En se lavant, en cuisinant, en faisant la lessive, quatre personnes dans un foyer, dégagent à peu près dix kilogrammes d'humidité par jour. 

Lorsque vous apercevez des moisissures sur les murs ou les plafonds, des taches noires, de l'humidité, un ruissellement d'eau sur les murs, ou encore de la buée sur les fenêtres au réveil, tout ceci doit vous alerter sur un problème de condensation dans le logement. 

L'humidité, cause principale de la condensation ? 

Si vous remarquez de la condensation sur la face des murs, sur les plafonds, sur les vitres, ou ailleurs, cela signifie qu'il y a de l'humidité. La condensation est la transformation de l'excès d'humidité en eau.   

Les fluctuations d'humidité et de température en sont souvent responsables. Plus le bâtiment est en mauvais état, et mal isolé, plus les problèmes de condensation se posent. 

Comment détecter les problèmes de condensation ?

Si des traces de condensation existent, cela signifie que le taux d'humidité est déjà élevé dans votre maison. 

Généralement, les gouttes d'eau apparaissent sur les surfaces froides du bâtiment, comme les vitres par exemple. Ces surfaces froides sont en contact avec un air intérieur plus chaud, il y a alors un pont thermique. 

Les manifestations d'humidité sont nombreuses et variées, cela peut être des salpêtres, des moisissures, des taches, des auréoles, etc. Les solutions dépendent du problème repéré. 

Le salpêtre est souvent dû à un problème d'infiltration d'eau par remontées capillaires. Son origine est généralement le sous-sol. 

Les moisissures ressemblent à un ensemble de champignons, cette moisissure peut gagner les revêtements, les boiseries, les tissus, etc.

Les auréoles sont habituellement jaunes ou marrons et sont la conséquence de fuites d'eau.

Pour contrôler l'humidité de votre logement, il existe des thermomètres-hygromètres numériques qui mesurent le taux d'humidité relative, qui doit être compris entre 30 et 60%.   

La condensation peut avoir plusieurs causes : 

  • Des causes naturelles : Cette condensation peut être liée à une mauvaise aération, à un problème d'isolation, qui accroissent l'humidité. 
  • Des causes accidentelles : Un problème de fuite d'eau peut en être responsable. Il est important de faire un état des lieux, pour identifier les causes de la condensation. 
  • Des causes structurelles : cela peut être un problème de remontées capillaires, de soucis au niveau de l'étanchéité ou des canalisations. 

Quelles sont les conséquences de la condensation ?

Les conséquences de la condensation sont aussi bien économiques que sanitaires. Sur le plan économique, l'humidité accentue la sensation de froid et augmente donc vos dépenses de chauffage. L'humidité a aussi des répercussions sur la santé.   

La condensation a un impact sur le bâtiment, également. Elle fragilise les revêtements muraux et fait apparaitre de la moisissure. Le papier peint peut se décoller et les peintures peuvent éclater. Les murs et les boiseries peuvent se détériorer rapidement. 

Lorsque vous observez de l'humidité au plafond, cela provient certainement de problèmes sérieux. Il faut diagnostiquer et traiter les taches. 

Nettoyer le plafond ne fait que retarder les choses, il faut connaitre la cause du problème. 

Quelles solutions contre la condensation ?

Pour éviter les problèmes liés à la condensation, fréquents en copropriété, plusieurs choses sont possibles, quelles sont-elles ?

  • Faites vérifier son système de ventilation. Cela passe par exemple par le nettoyage des grilles de ventilation, par la vérification de l'état de la VMC et de sa propreté. 
  • Détalonnez les portes pour que l'air circule dans les pièces.
  • Revoyez l'isolation.
  • Installez un absorbeur d'humidité.
  • Privilégiez les doubles vitrages et vérifiez vos fenêtres.
  • Limitez la durée des douches.
  • Mettez les couvercles sur vos casseroles pour réduire l'évaporation.

Pour connaitre l'origine d'une humidité, vous pouvez faire le test de la feuille en plastique. Pour savoir si l'humidité ressort de la maçonnerie ou s'installe sur le mur, vous pouvez accrocher une pochette en plastique sur le mur en question. 

Si l'humidité est présente entre la pochette et le mur, c'est que l'humidité vient de la maçonnerie. Si c'est l'autre côté de la pochette qui est humide, c'est que l'air de la pièce est plein d'humidité. 

Quel est le rôle de l'isolation dans la condensation ?

La vapeur d'eau se transforme différemment en fonction de la présence ou non d'un isolant au niveau de la paroi.

Lorsque la paroi d'un bâtiment est isolée

La température de la paroi dépend des températures à l'extérieur et à l'intérieur du bâtiment. Quand l'écart entre la température de l'air intérieur et celle de la paroi devient grand, la vapeur d'eau présente dans l'air se refroidit au contact de la paroi, ainsi la condensation se forme. 

Elle est généralement présente dans les endroits froids de la paroi. À mesure que la paroi refroidit, la température de l'air refroidit aussi et il devient plus difficile de maintenir la vapeur d'eau à l'état gazeux. 

Le taux d'humidité augmente à ce moment-là, quand il atteint les 100%, l'air arrive à son point de saturation et l'excès de vapeur d'eau passe à l'état liquide. Des gouttelettes de condensation se forment. 

Lorsque la paroi est isolée, mais qu'il y a des ponts thermiques 

Un pont thermique constitue un point faible dans une paroi, la vapeur d'eau passe à travers celui-ci, la condensation se forme alors. 

Lorsque la paroi est bien isolée 

Lorsque l'isolation thermique est réussie, la paroi résiste mieux aux écarts de température, ce qui empêche la condensation de se former. 

 

Un certain nombre de procédés doivent être mis en place pour réduire les problèmes de condensation dans une habitation, celle-ci réduit l'efficacité énergétique de la maison et porte préjudice à la qualité de l'air et à la salubrité du logement. 

Vous devez être attentifs aux moisissures qui apparaissent sur les murs, sur les plafonds, sur les joints de carrelage, aux odeurs de moisissures, à la buée sur les vitres, etc. Plus tôt le problème sera détecté et plus efficace sera la solution. 

Articles Liés:

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à laisser un commentaire ou à poser vos questions !
Pour tout renseignement complémentaire, nos experts sont disponibles par téléphone au 081 43 58 70

Articles Liés:

Blog Recherche

Catégories de Blog

Articles Populaires